Panier 0

Octopuces

Paire de céramiques siciliennes

€120.00

Paire de vases « teste di moto » en céramique sicilienne 

vintage 

18 cm de haut 

 

En se promenant dans les rues des centres historiques siciliens, il est très facile de rencontrer ces merveilleuses œuvres d’art. La Testa di Moro, aussi appelée « Grasta », enrichit les balcons siciliens depuis des siècles.

 

Sa tradition est millénaire, de nombreux artistes se sont inspirés de son ancienne légende pour créer des œuvres d’art uniques et inimitables.

 

Les protagonistes de cette légende sont: un jeune Maure et une jeune fille sicilienne. Nous nous trouvons vers l’an 1100, période de la domination des Maures en Sicile, dans le quartier arabe de Palerme « Al Hàlisah » (qui signifie l’élu) aujourd’hui appelé Kalsa.

 

Il y avait une belle fille qui passait ses journées toute seule dans la maison, consacrant son attention aux soins des plantes de son balcon. Du haut de son balcon luxuriant, elle fut bientôt remarquée par un jeune Maure, qui en tomba follement amoureux et déclara ouvertement sa passion ardente pour elle.

 

La jeune femme, habituée à une vie solitaire, est agréablement frappée par cette promesse d’amour et lui rend la pareille en se donnant à lui.

 

Peu de temps après, la jeune fille a découvert que le Maure cachait un très grave secret. Son cœur n’était pas totalement libre comme il le lui avait dit, il avait une femme et des enfants qui l’attendaient à l’Est et le moment était venu de rentrer chez lui.

 

La jeune fille était dévastée d’apprendre une telle nouvelle et amèrement attristée par l’amour trahi qui allait maintenant l’abandonner, elle était saisie d’une colère qui la poussait inexorablement à se venger.

 

Ainsi, la nuit, alors que le Maure dormait, elle l’a frappé mortellement pour qu’il ne l’abandonne plus jamais. Elle a d’ailleurs décidé de lui couper la tête, créant avec elle un vase, dans lequel elle a placé un germe de basilic.

 

La jeune fille savait que cette plante parfumée (du grec « Basileus – Roi ») représentait l’herbe des souverains; de cette façon, malgré l’acte terrible accompli, elle continuait à prendre soin de son bien-aimé comme s’il était son roi.

 

Elle décida de placer la Testa di Moro sur son balcon, se consacrant chaque jour aux soins de la plante qui poussait luxuriamment.

 

Les voisins, envahis par l’odeur de la plante, l’ont vite enviée et ont fait fabriquer des pots en terre cuite qui avaient les mêmes caractéristiques que celui dont s’occupait amoureusement la jeune fille.

 

Aujourd’hui, la Testa di Moro par excellence porte une couronne, en mémoire du protagoniste de la triste histoire.


Partager ce produit


Autres produits de la collection